Le cloud computing, de par sa traduction la plus simple « informatique en nuage », est une infrastructure paramétrée et gérée par des serveurs à distance. Pour y accéder, l’utilisateur doit se connecter par le biais d’une liaison internet sécurisée. L’ordinateur portable ou de bureau, le smartphone et la tablette ou tous autres objets connectés deviennent alors des points d’accès pour la consultation des données hébergées dans ces serveurs ou bien pour l’exécution des applications qui y sont stockées.

Le cloud a aussi la particularité d’être souple, un caractère essentiel permettant aux fournisseurs d’adapter la capacité de stockage au besoin de l’utilisateur. Les fournisseurs peuvent aussi adapter la puissance de calcul et contrôler les accès aux données de façon automatique et entièrement sécurisée.

Une définition du cloud computing